Le thé – la deuxième boisson la plus consommée au monde

Posted on 3 min read

Il est difficile d’imaginer toutes les manières, variantes et styles de boire du thé. Ils sont tous nés de l’appropriation de la préparation d’une seule plante, Camellia sinensis. Le thé peut être blanc, jaune, vert, oolong, noir ou foncé (également connu sous le nom de post-fermenté). Il est brassé dans d’innombrables variations aux arômes presque infinis. Cette boisson est d’une importance universelle pour la culture humaine. Après l’eau, le thé s’est hissé à la deuxième place de la nomination de la “boisson la plus consommée au monde”.

Brève histoire du thé

Le thé est devenu une boisson culte populaire sous la dynastie chinoise des Tang. L’empire régnait du début du 7e au début du 10e siècle. La culture du thé s’est progressivement répandue de la Chine vers d’autres pays asiatiques.

En Europe, le thé s’est fait connaître au 16e siècle. C’est grâce aux prêtres et aux commerçants portugais. Ceux-ci entretenaient des relations commerciales avec l’Asie. Au fil du temps, le thé est devenu une boisson à la mode en Grande-Bretagne. Le pays s’est lancé successivement dans la plantation à grande échelle de Camellia sinensis.

Autres appellations du thé

La désignation de la boisson issue de cette plante a plusieurs mots en anglais : cha, tea et chai. En fait, l’étymologie de ces mots reflète simplement l’histoire de l’apparition du thé en Europe.

Le premier nom était “cha” et est arrivé au 16e siècle avec les Portugais. Il s’agissait d’un mot cantonais. Au 17e siècle, le mot “tea” a été utilisé par les Hollandais. Ce mot était dérivé du malais “teh”. Puis est apparue la troisième forme, “chai”, qui trouve son origine en Chine. Mais finalement, ce mot est arrivé en anglais au 20e siècle via l’hindou.

Préparer son propre thé aux épices

De nos jours, le mot “chai” est généralement utilisé pour désigner le thé aux épices. Et c’est précisément de cela dont nous allons te parler.

As-tu déjà entendu parler du thé masala ? Eh bien, tu sais maintenant pourquoi cette boisson est appelée masala-chai. Mais tu dois aussi savoir à quel point cette boisson est délicieusement sucrée et épicée. Huit ingrédients dans une théière et voilà un thé crémeux, réchauffant et épicé.

Prends 1 bâton de cannelle, 6-8 capsules de cardamome, 3-4 clous de girofle et 1 c.à.c de grains de poivre noir entiers. Broie le tout dans un mortier ou avec une poêle lourde. Ne pulvérise pas les épices, mais écrase-les légèrement.

Ensuite, mets les épices broyées dans une casserole. Ajoute 1 c.à.s de gingembre râpé, 600 ml / 2 ½ tasses d’eau. Porte le tout à ébullition et laisse mijoter pendant 15 minutes.

Ajoute ensuite 3 c.à.s de feuilles de thé en vrac ou alors 3-4 sachets de thé noir. Ajoute également 500 ml / 2 tasses de lait. Ou utilise des alternatives au lait si tu préfères. Réduis ensuite le feu et laisse mijoter pendant 5 minutes. Eteins la plaque de cuisson et laisse reposer 5 minutes supplémentaires.

Ajoute enfin l’édulcorant de ton choix : sucre, stévia, sirop, c’est toi qui choisis. Filtre avant de servir et déguster.

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

17 − fourteen =

No Comments Yet.