L’élevage des vaches laitières en Suisse

Posted on 4 min read

En Suisse, les producteurs de lait peuvent affirmer en toute bonne conscience que leurs vaches se sentent bien. La plupart d’entre eux veillent à offrir de bonnes conditions à leurs animaux et à leur assurer une vie heureuse. En effet, bien que la législation suisse sur la protection des animaux ne prévoie qu’un minimum de règles d’élevage, les agriculteurs suisses suivent des directives supplémentaires strictes en matière d’élevage. Ainsi, de nombreuses vaches bénéficient du programme d’élevage strict appelé SST et SRPA. Mais il ne faut pas sous-estimer les règles minimales d’élevage. La législation suisse sur le bien-être des animaux, par exemple, est considérée comme la plus stricte au monde. Pour en savoir plus sur l’élevage des vaches laitières, lis cet article.

La loi suisse sur la protection des animaux

En 2008, la loi sur la protection des animaux, qui existe depuis 1981, a été entièrement révisée. Elle est considérée comme l’une des lois de protection des animaux les plus modernes et les plus exemplaires au monde et a donc une fonction de modèle international.

La législation attache une grande importance au bien-être et à la dignité des animaux, et règle les devoirs, les règlements et la responsabilité à leur égard. Par ailleurs, la loi suisse sur la protection des animaux stipule comment les animaux doivent être entretenus, nourris, élevés et transportés.

Le principe en trois étapes

  • Le respect de la législation suisse sur la protection des animaux est obligatoire pour tous les éleveurs.
  • Sur cette base, il existe des programmes de politique agricole volontaires dont les exigences sont nettement plus élevées que celles de la législation sur la protection des animaux (programmes SST et SRPA).
  • Les programmes et les labels de marque imposent des exigences spécifiques et supplémentaires en matière de bien-être animal.

SST et SRPA

En Suisse, plus de la moitié des vaches sont élevées selon le programme SST. Le “système de stabulation particulièrement respectueux des animaux” comprend des mesures qui ont une influence déterminante sur la vie des vaches. Par exemple, les aires de repos en litière, l’accès à la lumière du jour et une aire de repos accessible à tout moment font partie du programme de détention SST.

88 % des vaches suisses bénéficient du programme SRPA, qui signifie “sorties régulières en plein air”. Ce programme garantit que les animaux bénéficient de 26 jours de pâturage par mois d’été. En hiver, ils doivent bénéficier d’au moins 13 jours de pâturage, ou d’un accès à un enclos tout au long de l’année. Par rapport aux pays voisins de la Suisse, cela représente deux à huit fois plus d’accès extérieur pour les animaux.

Des vaches en bonne santé

C’est précisément parce que l’élevage des animaux est réglementé de manière si détaillée en Suisse que les vaches sont en meilleure santé qu’à l’étranger. En effet, nos agriculteurs connaissent la valeur de leurs animaux. Ils prennent soin de leurs bêtes en cas d’éventuelles maladies et préviennent cela grâce à un entretien conscient et respectueux. Par conséquent, l’apparence des animaux est extrêmement importante pour analyser leur état de santé.

Une inspection quotidienne

D’une part, un contrôle sanitaire quotidien est une obligation légale, d’autre part, c’est une évidence pour tous les producteurs de lait responsables. En particulier pendant la traite, un regard très attentif est porté sur les vaches ; c’est une partie précieuse du travail.

Le pis

Un pis sain est indispensable pour garantir la qualité du lait. En effet, l’inflammation du pis est l’une des maladies les plus courantes dans le domaine de la production de lait et elle est la deuxième cause de mortalité des vaches laitières.

Directement après la traite, il est important d’observer les pis car cela donne une bonne indication sur leur santé. Une peau rose, lisse et sèche indique une bonne hygiène, un positionnement soigneux du faisceau trayeur et une bonne technique de traite.

Une responsabilité individuelle

La réglementation suisse en matière de protection des animaux est stricte et exemplaire. Ainsi, en plus de la loi, des programmes gouvernementaux tels que le SST et SRPA veillent au bien-être des vaches laitières. Les labels privés apportent également une contribution importante. Il est donc d’autant plus important d’y prêter attention lors de vos achats et de faire en sorte que les vaches laitières soient encore mieux traitées en faisant un achat conscient.

Chez Farmy, tu peux rechercher les labels suivants lorsque tu achètes ton lait de vache :

  • le bourgeon
  • KAG Freiland
  • Demeter
  • le label Bio

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

sixteen − 6 =

No Comments Yet.