Crée ton monstre

Posted on 3 min read

Le burger végétarien, copieux, savoureux, peut être un vrai délice si tu le cuisines correctement. Cependant, c’est là que les problèmes commencent, car peu de gens savent réellement préparer un burger savoureux.

Malgré son apparente simplicité, la cuisson d’un burger végétal peut s’avérer plus difficile que celle de la version carnée. La galette végétale doit avoir une texture agréable, avec beaucoup de goût umami et de saveur fumée. Elle doit garder sa forme pour ne pas se détacher du petit pain et, bien sûr, elle doit être complétée par d’autres ingrédients et sauces à base de plantes pour que l’ensemble soit une expérience époustouflante.

Pas de règles strictes

Et cela peut être très, très difficile à réaliser. Bien sûr, il ne s’agit pas de règles strictes pour tout le monde, mais seulement d’une des voies possibles. Le monde est immense et beaucoup de gens ont leur propre opinion sur ce qu’est un bon burger végétarien.

En Inde, par exemple, tu peux manger un vada pav – un véritable monstre de glucides composé de purée de pommes de terre (additionnée d’épices indiennes classiques, plongée dans une pâte à frire et frite) dans un petit pain étouffé avec différents chutneys.

Prends tes champignons

Le Vada pav est littéralement rempli de glucides. Et bien que cela ne soit pas un problème en soi, on préfère généralement un type de plat plus équilibré et plus nuancé. Et l’une des idées classiques de burger végétarien (et il en existe des dizaines d’autres, il suffit de faire des recherches) est celle avec une galette de champignons.

Les champignons apportent beaucoup de cœur et d’umami (le cinquième goût officiel que les gens enregistrent) – c’est la raison pour laquelle ils apparaissent ici et là en permanence. Mais pas seulement eux, les cuisiniers aiment ajouter différents produits de fermentation à la recette afin de rehausser la saveur générale et, encore une fois, d’ajouter du goût, et de l’umami. Essaye de préparer la galette de la manière suivante.

Faisons des galettes

Fais chauffer la poêle à feu moyen-élevé, ajoute 2 c.à.s d’huile d’olive et 2 échalotes hachées (ou 1 oignon jaune normal de taille moyenne) et fais-les sauter pendant deux minutes. Ajoute ensuite 500 g de champignons mixtes hachés (portobello, shiitake, matsutake, etc.), sale-les généreusement et continue à faire cuire le mélange pendant 8 à 10 minutes, en remuant constamment.

Ajoute à cela 2 c.à.s de sauce soja, 2 c.à.s de vinaigre balsamique et 1 c.à.c de sirop d’érable. Remue le tout, puis ajoute 2 gousses d’ail émincées, 2 c.à.c de sauce piquante de ton choix, 1 c.à.c de paprika fumé. Mélange bien, retire du feu et laisse refroidir un peu.

Transfère ensuite le mélange dans un robot culinaire et ajoute 2 tasses de riz cuit (nous en avons besoin pour rendre le mélange final collant et plus facile à former), 1 tasse de chapelure (de préférence, du panko) et ½ tasse de noix. Pulse jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien combinés.

Maintenir la forme

Tu devrais être en mesure de mouler une galette qui tiendra sa forme. Forme 8 ou 10 galettes, mets-les dans une plaque de cuisson et transfère-les au réfrigérateur jusqu’à ce que tu sois prêt à passer au gril. Bien sûr, tu peux toujours utiliser la cuisinière dans une poêle en fonte.

Il ne te reste plus qu’à acheter des petits pains de taille appropriée et à décider de quoi les farcir pour accompagner tes galettes de légumes. Guacamole ou concombres et oignons marinés ? Aïoli au romarin fait maison ou chipotle acheté dans le commerce ? Tant d’options, si peu de galettes.

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

six + seven =

No Comments Yet.