Le pissenlit – pas seulement un plaisir pour les yeux

Posted on 3 min read

Quand on voit une belle plante en fleurs, on a envie de la collectionner et de la garder de côté. En bref, on veut faire plaisir à ses yeux. Des signes magnifiques, vivants et puissants de la nature sauvage. Mais as-tu déjà pensé à manger une fleur ? C’est en fait faire un pas en avant pour embrasser sa beauté.

Cela ne devrait pas paraître étrange. Les humains mangent des plantes, non ? Alors pourquoi ne pas manger leurs têtes fleuries ? De cette façon, c’est même plus écologique.

Considère le terme pissenlits – ou taraxacums, leur nom scientifique. Si tu t’es déjà posé la question, la réponse est “oui”. Ce terme a un rapport avec les grands félins sauvages. Le nom vient du français dent-de-lion, qui signifie “dent de lion”.

Prépare ta boisson au pissenlit

Nous connaissons de nombreuses recettes qui utilisent toutes les parties de cette plante : de la base au sommet. Pense aux racines. On peut les faire infuser comme du thé. Ou comme du café, si tu préfères. Ramasse quelques racines de pissenlit, lave-les et hache-les dans un robot ménager. Ensuite, mets-les dans un déshydrateur jusqu’à ce qu’elles soient bien sèches.

Ensuite, fais-les griller dans un four préchauffé à 180°C jusqu’à ce qu’elles soient bien cuites, mais pas brûlées. Tu as maintenant une version séchée du “thé”. Il ne te reste plus qu’à faire bouillir le pissenlit (1 c.à.s pour 1 tasse d’eau) pendant 15 minutes. Ensuite, filtre et bois avec un peu de crème ou de lait concentré.

Pissenlit en salade ou à la vapeur, c’est à toi de voir

La partie verte du pissenlit peut également être consommée : en salade ou sautée.

Dans le premier cas, choisis les tiges les plus jeunes possibles. Plus elles sont âgées, plus elles deviennent amères. Il suffit de laver le pissenlit, de le hacher et de l’ajouter à ta salade préférée.

La cuisson permet toutefois d’éliminer une partie de l’amertume. C’est pourquoi cette méthode sera peut-être ta préférée. Fais blanchir la verdure pendant 40 secondes dans de l’eau bouillante. Ensuite, mets-la dans une poêle préchauffée avec un peu d’huile d’olive et de l’ail écrasé. Fais sauter le pissenlit pendant 3 minutes. Sers avec des œufs et du lard sur des toasts beurrés – ou comme tu l’aimes.

Mets la main sur des beignets tendres

En ce qui concerne les pissenlits – la fleur elle-même – les têtes de pissenlit peuvent être préparées d’une manière intéressante : en beignets. Pour cela, il te suffit de nettoyer les têtes des fleurs. Utilise quelques ingrédients de base que l’on trouve dans toutes les cuisines : de la farine, des œufs (ou alternative végétalienne), de la chapelure.

Imagine que tu panes des cuisses de poulet, mais que tu utilises des fleurs à la place. La technique est simple. Mets les fleurs de pissenlit lavées dans une assiette de farine. Ensuite, place-les sur une assiette avec un œuf battu (ou alternative végétalienne) et saupoudre-les de chapelure à la fin.

Mets les fleurs dans une poêle avec de l’huile chaude et fais-les dorer, exactement comme tu le ferais avec le poulet. Sers avec de la mozzarella (végétalienne) et arrose de miel (ou du sirop d’érable). Ou fais-le différemment. Après tout, tu es le maître de tes fleurs.

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

19 − three =

No Comments Yet.