Une autre sorte de tire-bouchon

Posted on 3 min read

Les pâtes sont généralement faites de farine de blé dur et tirent leur nom probablement du latin pasta, une latinisation du grec pasta qui signifie “bouillie d’orge”. Lorsque la farine et l’eau sont mélangées, on obtient une texture pâteuse qui peut être moulée en différentes formes. Ces formes sont les noms des différentes pâtes. Ils ont une signification en italien. Prenons l’exemple des fusilli.

Les fusilli, comme de nombreuses autres formes de pâtes, ont été inventés en Italie. Les gens utilisaient des spaghettis frais et les enroulaient autour de fines tiges pour les faire sécher. Une fois séchés, ils prenaient la forme d’une spirale et restaient ainsi. Le mot lui-même vient de fuso qui signifie fuseau. Il s’agit simplement d’un rouleau ou d’une tige servant d’axe sur lequel quelque chose tourne. Les pâtes ne tournaient pas sur les tiges, mais elles étaient sûrement tournées. Et c’est ainsi qu’elles ont obtenu leur nom.

Mais ce n’est pas le nom qui nous intéresse vraiment, c’est la façon dont elles se présentent dans notre assiette et leur goût dans notre bouche. Comment aimes-tu tes pâtes ? Nous connaissons toutes les recettes mais aujourd’hui nous allons partager celle à la crème et à la courge (ou à la courgette, si tu préfères). Prépare tes fusilli comme indiqué. Fais chauffer 1 c.à.s d’huile de ton choix dans une grande poêle et fais sauter ½ oignon rouge finement émincé, 1 gousse d’ail râpée avec 1 courge moyenne coupée en dés jusqu’à ce qu’elle soit tendre.

Ajoute 100 g / 3 oz de petits pois surgelés et remue le tout jusqu’à ce que le mélange se réchauffe suffisamment pour accepter 100 g / 3 oz de fromage râpé et la même quantité de crème. Assaisonne de sel et de poivre, maintiens sur feu moyen-doux pendant 5 minutes, transfère dans un bol et sers ! Persil, parmesan râpé, tomates séchées et autres sont toujours à ta disposition.

Mais ce qui peut vraiment te rendre heureux pendant les jours glacés de l’hiver, ce sont les pâtes au thon cuites au four. Fais bouillir de l’eau en quantité suffisante pour un paquet de 500 g de fusilli et fais-les cuire selon les instructions. Égoutte, mets de côté, préchauffe le four à 180˚C/ 350˚F et commence à préparer la sauce. Fais fondre 50 g de beurre dans une poêle et ajoute 50 g de farine. Mélange jusqu’à ce que le roux (c’est ainsi que les cuisiniers appellent le mélange beurre-farine) devienne doré. Incorpore 500 mL de lait, assaisonne de sel, de poivre blanc, d’une pincée de moutarde en poudre et de noix de muscade. Poursuis la cuisson jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Retire alors la casserole du feu et incorpore 200 g de fromage, 100 g de maïs doux et 100 g de petits pois, puis ajoute les pâtes. Mélange bien. Prends ton plat de cuisson préféré et couvres-en le fond avec les 400 g de thon égoutté. Ce sera la première couche. Ajoute ensuite les pâtes et la sauce, puis garnis le tout de fromage râpé supplémentaire. Essaye de tout couvrir avec le fromage. Place le plat directement au four pendant 15 à 20 minutes, jusqu’à ce que tu constates que la sauce est chaude et bouillonnante et que le fromage a une croûte dorée. Ceci est le signe certain d’un délicieux dîner qui s’annonce.

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

12 − three =

No Comments Yet.