Vanille – aussi exquise qu’une orchidée

Posted on 3 min read

La vanille est une plante de la famille des orchidées, connue pour ses gousses odorantes, également appelées gousses de vanille.

Il est difficile d’imaginer que la vanille, un arôme si familier dans l’industrie de la pâtisserie aujourd’hui, devienne si populaire malgré un processus de pollinisation très complexe. La simple survie de la plante s’est poursuivie contre toute attente.

Le processus problématique de la pollinisation des fleurs de vanille

Les fleurs de vanille ne sont actives que pendant 24 heures et ont besoin d’abeilles ou de colibris particuliers pour les aider à polliniser. Et ces pollinisateurs naturels n’existent que dans des zones géographiques limitées. C’est donc sur la pollinisation manuelle que les gens comptent pour produire cette épice merveilleusement parfumée.

La méthode de pollinisation manuelle a été inventée par un jeune esclave de 12 ans nommé Edmond Albius, originaire de l’île de la Réunion, dans l’océan Indien. Albius a aidé non seulement son maître mais aussi toute l’île à prospérer en produisant de la vanille.

Jusqu’à aujourd’hui, cette île est la principale en matière de production de vanille, la deuxième épice la plus chère après le safran.

La vraie vanille et son substitut la vanilline

Cependant, ce que la plupart d’entre nous trouvent sur les étagères des épiceries locales n’a bien souvent rien à voir avec la vanille naturelle. Comme le produit est rare et cher, la vraie vanille est remplacée par de la vanilline, qui est fabriquée à partir de produits pétrochimiques et de pulpe de bois.

La vanilline n’est pas un mauvais produit simplement parce qu’elle est synthétisée. Elle est proposée à une fraction du prix et ajoute un parfum de vanille aux produits de boulangerie.

Mais il est également vrai que le véritable parfum de la vanille est beaucoup plus complexe que la version synthétisée.

Les trois formes de vanille naturelle

Donc, si la vanille est un ingrédient que tu choisis de mettre en avant, comme dans les crèmes pâtissières, les panna cottas et les tartes, tu devrais essayer d’utiliser de la vraie vanille. La vanille naturelle se présente sous 3 formes : gousses, extrait et pâte.

  • Les gousses sont des tubes bruns allongés qui contiennent des graines de vanille. Initialement verts lorsqu’ils sont ramassés, les tubes sont laissés à durcir pendant neuf mois avant de parvenir aux consommateurs.
  • L’extrait de vanille est un liquide alcoolisé infusé avec le parfum de la vanille des gousses de vanille.
  • La pâte de vanille est composée de graines de vanille, de sucre et d’un agent épaississant.

Si tu tombes sur des gousses de vanille, prends-en pour faire ton propre extrait de vanille pour la pâtisserie maison. De cette façon, tu peux régler l’intensité de la saveur au lieu d’acheter des extraits coûteux dans les magasins.

Prépare ton propre extrait de vanille exquis

Pour préparer 250 ml d’extrait de vanille, choisis 5-6 gousses de vanille dodues.

  1. Avec un couteau aiguisé, fends les gousses pour révéler les graines.
  2. Place les gousses fendues dans une bouteille pouvant être fermée et recouvre-les de 250 g de vodka à 80 %. Tu peux utiliser d’autres alcools comme le bourbon et le rhum, à condition qu’ils ne soient pas aromatisés artificiellement.
  3. Ferme le couvercle de la bouteille et place-la dans un endroit frais et sec pendant au moins huit semaines ou aussi longtemps que tu peux attendre. Plus longtemps l’alcool peut agir sur les gousses de vanille, plus la saveur sera foncée et riche. Idéalement, donne-lui six mois à un an avant de l’utiliser.

Et n’oublie pas : un petit peu suffit quand il s’agit de vanille. Une seule cuillère à café donnera à tes pâtisseries et tes crèmes pâtissières ce merveilleux arôme qu’aucun produit synthétique ne peut offrir.

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

eight − two =

No Comments Yet.