Les huiles d’olive sont-elles toutes les mêmes ?

Posted on 4 min read

L’huile d’olive fait partie de la grande catégorie des lipides. Parmi elle, on peut distinguer plusieurs types de lipides, qu’on appelle des acides gras (ou des matières grasses en langage familier) et qui ont tous un rôle à jouer sur l’organisme. Selon leur catégorie, ils sont plus ou moins important à apporter à travers l’alimentation, car le corps en a besoin pour son bon fonctionnement et ne sait pas toujours les fabriquer lui-même.

Si l’huile d’olive fait partie des huiles santé, vous allez découvrir qu’elles ne se valent pas toutes pour autant.

Mode d’extraction

Une huile peut être extraite de plusieurs façons.

D’un côté, vous avez les huiles extraites par pression, ce qui signifie qu’il y a une intervention uniquement par des presses mécaniques. Ce procédé permet d’obtenir une huile très pure, sans ajout de substances étrangères.  On peut dire en quelque sorte que c’est le mode qui respecte le plus la matière première.

Vous pouvez retrouvez ces huiles sous l’appellation « huile d’olive, première pression à froid ».

Puis, il y a l’extraction par solvant, qui est un processus faisant appel à des solvants organiques. Cette méthode est très appréciée des industries car elle permet de retirer plus d’huile que la méthode par pression.

Le hic, c’est que les solvants ne disparaissent pas complètement du processus d’extraction, et si l’on opte pour une consommation régulière de ces huiles, on favorise l’encrassement de notre organisme… Ce qui est plutôt dommage puisque le rôle de l’huile d’olive est principalement protecteur.

Bon à savoir : une huile extraite par solvant ne comportera aucune mention sur l’étiquette. Il est donc important de s’orienter vers ces fameuses mentions « première pression à froid » si l’on souhaite opter pour des produits de qualité.

Mode de culture

En termes de qualité, on peut s’interroger sur le mode de culture des matières premières. Prenons l’exemple de l’olive. Une olive cultivée sous un label biologique par exemple n’aura pas la même qualité au final qu’une olive cultivée de façon « conventionnelle » où l’on retrouvera de nombreuses substances chimiques qui sont nuisibles à l’organisme.

Encore une fois, si on s’intéresse aux bénéfices des aliments sur notre santé, on optera naturellement pour une huile labellisée, de préférence biologique ou garantie sans traitement.

Mise en bouteille

Une huile de bonne qualité mérite d’être conditionnée dans une bouteille en verre. Le verre est une matière stable non poreuse contrairement au plastique. En optant pour des huiles en bouteille en verre, vous éviterez une certaine contamination de substances non désirables (comme dans le cas du plastique). De plus, le verre se recycle beaucoup mieux que le plastique, vous faites également un geste écologique en choisissant des contenants recyclables.

Le top du top, ce sont les bouteilles foncées, car celles-ci protègent vos huiles de la lumière du soleil. Cela constitue un premier filtre protecteur pour vos huiles, bien qu’il soit tout de même recommandé de conserver ses huiles à l’abris de la lumière directe, voire même au frigo (concerne les huiles riches en oméga 3 entre autres).

Consommation

SI l’on additionne ces différents facteurs, on se rend compte que toutes les huiles d’olives ne se valent pas. Il est important de prendre conscience de tous ces procédés de fabrication dès que l’on s’intéresse de près à l’alimentation santé.

Pour finir, je rajouterai qu’il n’y a rien de tel qu’une huile colorée et parfumée. Si le processus de raffinage ne concerne pas beaucoup l’huile d’olive, sachez que celui-ci existe (permet de désodoriser une huile, de la rendre plus stable à la chaleur, plus stable à la conservation etc.). Cette technique à un impact direct sur la structure des huiles, qui perdent au passage leurs bienfaits en plus de leurs saveurs délicates. On choisira toujours une huile la plus brute possible pour valoriser la matière première et profiter pleinement de ce que la nature nous offre de plus précieux.

Le saviez-vous ?  Bien qu’il faille privilégier sa consommation crue, l’huile d’olive est très stable à la chaleur ! C’est l’huile que je préfère en cuisine pour faire revenir des légumes, du poisson, etc…

Photo by Roberta Sorge on Unsplash

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

four × four =

No Comments Yet.